Logo
festivités, animations, vie associative, culture
Recommander Imprimer

Livre: Une histoire des « picture brides »

Livres lundi 30 juin 2014

Au début du XXème siècle, il y a eu une forte immigration japonaise en Californie, les hommes travaillaient dans les domaines agricoles. Puis ils ont fait venir des japonaises pour les épouser, entre 1910 et 1920, les « picture brides ». Les japonais travaillent sans cesse, beaucoup réussissent, leurs enfants vont à l’école, s’intègrent. En 1941, après l’attaque de Pearl Harbour, toute la communauté japonaise de la côte est des Etats Unis, environ 110.000 personnes, plus ou moins soupçonnée d’intelligence avec l’ennemi, fut envoyée dans des camps dans les Rocheuses.
C’est cette histoire, peu connue que raconte Julie Otsuka dans son roman et elle la raconte en utilisant le « nous ». La voix de la narratrice est à la fois singulière et plurielle, c’est nous les femmes japonaises migrantes, pleines d’espoirs, mais 9782264060532qui allons vivre une vie difficile en Californie, très loin de ce que nous avions imaginé en contemplant les photos de notre futur mari, et en même temps, c’est l’histoire de chacune des femmes. L’emploi du « nous » qui met une certaine distance en dépersonnalisant les personnages, n’empêche pas une émotion certaine, mais sans pathos, à la lecture de la vie de cette communauté, de ces femmes. Merci Julie Otsuka.

Julie Otsuka a également écrit un roman, Quand l’empereur était un dieu, toujours inspiré de la vie de ses grands-parents, qui traite de la vie des déportés dans les camps. Ces deux courts romans sont très complémentaires et font partie de ces livres qui nous apportent connaissance et émotion.


                                                                                                                                                              Marie Dupont
Julie Otsuka, Certaines n’avaient jamais vu la mer, 10/18, 2013.
Julie Otsuka, Quand l’empereur était un dieu, 10/18, 2013.

Travel Turne Tranzito