Logo
festivités, animations, vie associative, culture
Recommander Imprimer

Un monde de foot

Mr Ronchon mardi 29 septembre 2015

 « Ce n'est plus possible de revoir ça sur un stade français ! » (P.Kanner)
 « Il va falloir rapidement revoir lesfoooo conditions de sécurité dans les stades ! » (T.Braillard)
Il fallait bien deux as de haute voltige sémantique en tête du ministère de la Jeunesse et des Sports pour balancer ces évidences, en écho à la violente chute de canettes olympiques dans la cité phocéenne que la météo locale n'avait pas su prévoir.
N'ayez crainte, ces deux bergers du Sport français aboient mais ne mordent pas et c'est bien là d'ailleurs que se niche le problème.
Tout au plus ces déclarations musclées auront-elles produit un léger « pssitt » à la buvette avec ce qui faut de mousse... et le spectre d'une mise en bière à une prochaine tournée OM/OL et consorts.
Impuissants devant ces gens « footistes » et ceux qui les lâchent dans l'arène, ils n'eurent que ces mots génériques à quelques mois de l'ouverture chez nous de l'Euro 2016 qui devrait faire oublier, l'espace de quelques buts, le score du chômage national.
Nulle question donc de déblatérer contre quiconque et surtout pas sur les gloires d'aujourd'hui et d'hier du ballon d'or, de Platine et d'argent frais.
Alors, plutôt que de traiter le mal à la racine, un cataplasme sur une jambe de bois pour une discipline gangrenée par le fric et sous coma éthylique en tribunes, veillée d'un oeilleton par des instances nationales et internationales affairées à ramasser les droits télé et malheureuses piécettes tombées sous la table.
Dans le même temps, les dieux du stade continuent à se négocier à meilleur prix qu'au marché du porc breton tandis que les petits clubs amateurs pendus jusqu'aux tibias, s'échinent à mendier chez le charcutier du coin le jambon fumé et les merguez qui paieront les maillots des Valbuena en herbe pour autant que la commune ait pu leur financer un terrain.
Une mine réelle d'inquiétude pour qui veut encore croire aux valeurs éducatives et citoyennes du sport et à ses bienfaits notoires sur la santé.
Or, le football professionnel est-il encore un sport ?
Là est toute la question.
 
                                                                                                                                                           D. Ronchon

Travel Turne Tranzito