Logo
festivités, animations, vie associative, culture
Recommander Imprimer

L'Atelier des Artistes, promesse d'une belle saison artistique

Sanary - Culture mercredi 29 janvier 2014

Vendredi soir marquait le lancement de la saison 2014 de l'Atelier des Artistes. L'occasion d'avoir un large aperçu de l'éclectisme des oeuvres exposées durant l'année avec des artistes reconnus et talentueux. L'objectif de ce lieu Atelier artistes Sanary 010est d'offrir une terre d'expression à l'art contemporain. Durant l'inauguration le maire Ferdinand Bernhard, l'élue Sandrine De Maria et la responsable du service culturel Virgine Martin ont expliqué la finalité de ce lieu qui a également la particularité d'accueillir des artistes en résidence: "la volonté de la ville est de faire de cet atelier non seulement un lieu de diffusion artistique mais aussi, et surtout, un espace de création et de production". On retrouve ainsi plusieurs artistes en résidence tels que Catherine Saussine, Stéphanie Marin, Laurence Pouget, Nicole Caturegli-Rey, Everenice Tamanini, Viviane Alberti, Jacques Gérard et Jean-François Lucchi. A noter que la première exposition débutera ce 31 janvier avec Arlette Bouygue.

Au programme de cette saison:

*du 31 janvier au 27 février: Arlette Bouygue "Une longue pratique de la photographie argentique, déclics instantanés, m’a paradoxalement ouvert l’espace créatif de la gravure, technique d’élaboration minutieuse et réfléchie.  Au-delà de l’empreinte sur une matrice de métal, je poursuis mes recherches sur la technique (outils) et sur les particularités de l’alchimie avant encrage (eau forte-aquatinte-sucre). Le végétal et le minéral sont mes principales sources d’inspiration".   

*du 31 janvier au 27 février:  Nicole Legroux:   "Nicole Legroux magnifie le dessin, la ligne sensible, à travers différentes pointes sèches, soulignant courbes, angles et volumes de corps anonymes ou familiers".                    

*du 31 janvier au 27 février: Philippe Verrière: "Le dessin et la photographie que je pratique m’ont amené à la gravure, où le trait à la pointe sèche est la base de mon travail. Les techniques de gravure, l’aquatinte en particulier, apportent une tonalité particulière à mes tirages. J’ajoute parfois l’humour à l’imaginaire lors de mes créations. "  

*Du 28 février au 27 mars: Jocelyne Bosschot: "Même si ma démarche est profondément ancrée dans l’art contemporain, je suis très attachée aux valeurs traditionnelles, au savoir-faire qui font que les talents de France rayonnent loin dans le monde entier. Ayant une formation de plasticienne au fait de l’art contemporain, j’ai eu à cœur d’acquérir et de développer un savoir-faire nouveau en sculpture céramique. Ma démarche autour du pli se développe sur des thèmes universels, notamment l’eau et la mer".

*Du 28 mars au 15 avril: Anic Liliana: "comme un défi : faire avec des matériaux modestes (papier, carton, fil électrique) des objets précieux, à la fois fragiles et puissants, joyeux et uniques, touchant le cœur de l’enfant qui sommeille en chacun de nous".

*Du 28 mars au 15 avril:Atelier artistes Sanary 008 "Olivier Zlatku aime fixer la beauté des paysages de Provence, qu’il apprécie et sait si bien reproduire, tant de l’arrière-pays que du littoral, en améliorant sans cesse la technique de ses aquarelles. Dans son écriture picturale, tout se mélange et se relie, donnant ainsi une harmonie totale et une impression de bien-être que l’on retrouve sur toutes ses œuvres. Ses aquarelles transcrivent sa spontanéité, qui rend une certaine liberté de mouvement largement maîtrisée sur le support".

*Du 17 au 19 avril: Stages de Raku

*Du 22 avril au 15 mai: Aurélie Malambic: "La gamme des pigments originaux de Provence, ponctuée par la luminosité des ors, s’est imposée  à ma palette comme juste médium. Autre direction de mon travail : de légères sculptures végétales peintes aux formes insolites, invitant à une lecture étrangement zoomorphe et qui peuvent exister en totems uniques ou en série".

*Du 22 mai au 15 juin: Photomed

*Du 27 juin au 24 juillet: Benoît Giujuzza: "discret et méconnu, Benoît Giujuzza est tombé dans la peinture il y a 20 ans. Sans se faire mal au point de rendre aujourd’hui un ton exquis à son travail, il a mis de la couleur dans son « rêvier » et, à ce  titre, il nous conforte dans l’idée que l’imaginaire a du sens. Nul ne rechignera à tirer son chapeau à ce  voyageur sans label, orfèvre des stylisations audacieuses et des transpositions fulgurantes, le plus souvent d’un dépouillement exemplaire. Artiste quoiqu’il en soit, si peu soucieux de codifier sa démarche, qu’il semble dire dans sa quête d’absolu :  voici la sève de la curiosité humaine".

*Du 25 juillet au 21 août: Atelier artistes Sanary 002Nicole Caturegli-Rey: "plus je travaille et plus je sais regarder, écouter, ressentir... Tout cela passe par le filtre de mes émotions et ressort de manière inattendue en formes, couleurs... Parfois bien éloignées de la source d’inspiration.  Quand mon imagination s’est emparée d’une idée, je ne maîtrise plus l’alchimie qui se crée : je suis mes  mains, mon instinct, en total lâcher prise. "

*Du 22 août au 18 septembre: "Catherine Saussine rencontre Alexandro Jodorowski, et il lui enseigne le tarot de Marseille et son sens profond. Chaque carte du jeu raconte une histoire de conscience à découvrir, et l’ensemble du jeu devient infini…, comme autant de possibilités à nourrir l’inspiration de ses tableaux".

*Du 19 septembre au 16 octobre: Jean-Marc Kokel: "Je me définis comme un narrateur d’images. Je n’ai aucune formation artistique, photographique ou informatique. Je suis un autodidacte. Je crée entièrement mes œuvres de la prise de vue, du traitement informatique, de l’impression et de la création de l’œuvre. Je fais cela depuis trois années, comme auteur photographique. Mon souhait est de vous raconter des histoires et de vous faire voyager au fil des mes créations".

*Du 17 octobre au 13 novembre, Michael Milburn Foster: "Milburn Foster est fasciné par l’image en mouvement, le corps humain et le dessin. Réalisateur de film émérite, il se consacre aujourd’hui essentiellement à sa peinture et essaye de créer l’illusion du mouvement dans une image statique. Il filmeAtelier artistes Sanary 005 des danseurs, extraits des photos ou vidéos, et, partant de là,  réalise des dessins qu’il va recouvrir de peinture jusqu’à arriver à la composition finale. Son audience est internationale, et ses tableaux côtoient Picasso et Chagall dans des collections privées".

J.Bouvier

Travel Turne Tranzito