Logo
festivités, animations, vie associative, culture
Recommander Imprimer

Angie Wells et Raphaël Lemonnier Trio dimanche à Sanary

Sanary - Animations samedi 21 juillet 2018

Angie Wells a grandi dans une maison remplie de bonne musique. Sa mère a chanté et joué du piano gospel. Son père était un fan de jazz et de blues dévoué. La musique de Sarah Vaughan, de Carmen McRae, de Nancy Wilson, de Joe Williams, de Muddy Waters et de BB King, pour n’en nommer que quelques-uns, a pu être entendue n’importe quand dans la maison de son enfance. Quand elle avait cinq ans, Count Basie est venue à son école et a joué pour sa classe de maternelle. La graine a été plantée. AngieWellls

Wells a commencé sa carrière de chanteuse dans un petit club de souper intime à Saint-Germain-des-Prés à Paris quand elle a rejoint le trio en jouant ce soir-là pour quelques airs. Les applaudissements explosifs du public l’ont encouragée à commencer à s’entraîner pour chanter professionnellement. Elle a remporté le New Talent Competition lors du dernier Sweet N ‘Hot Jazz Festival de Los Angeles et s’est qualifiée en tant que demi-finaliste pour le 1er Concours International de Chant de Jazz Sarah Vaughan Indaba Music.

La voix enflammée d’Angie peut donner aux auditeurs la chair de

poule d’une ballade ou d’un blues, puis se retourner pour les faire taper du pied quand elle se balance. Elle «donne un spectacle» dans le vrai sens de la phrase avec des changements de costumes glamour, des plaisanteries humoristiques et le désir de montrer à son public combien elle les apprécie en donnant

tout ce qu’elle a pendant ses performances.

Raphaël Lemonnier

Pianiste Nîmois, Raphaël Lemonnier a travaillé avec Jaki Byard, Philippe Duchemin et Philippe Lejeune. Il fait ses premières scènes avec le Big Band de Nîmes, Jeff Gilson, Roger Guérin, Michel Pastre.. En 1992, il rejoint l’orchestre de Guy Labory pour une série de concerts à la Nouvelle-Orléans.

En 1996, il décide de s’installer à New York, joue dans les clubs de Manhattan et travaille le piano et l’arrangement avec Jaki Byard, ancien pianiste de Charlie Mingus. Influencé par Oscar Peterson mais surtout par Erroll Garner, il lui dédie son premier album enregistré en 1997 à New York.

De retour en France, il poursuit son travail d’arrangement pour orchestre avec Yvan Jullien et commence à écrire pour la télévision ; Tf1,Tfou, Coyote Production ( C. Dechavanne)...
En 2006, la chaine Arte le sollicite pour l’écriture et l’habillage musical d’un programme télé. C’est aussi en 2006 qu’il crée le spectacle « Gardenias for Dinah » avec la chanteuse de Soul et R&B China Moses, Cet hommage à la chanteuse de jazz Dinah Washington, présenté dans le cadre du Festival L’agglo au rythme du Jazz à Nîmes, tourne actuellement en France et en Europe.

2007 est une année riche en concerts. Une année au cours de laquelle il compose et interprète la musique de « Ecrire, écrire encore ... », spectacle-lectures en hommage à l’écrivain Jean Carrière avec la comédienne Madeleine Attal.
Actuellement, Raphaël Lemonnier se consacre à la sortie de son prochain album

avec China Moses et travaille sur deux créations, l’une sur la guerre d’Espagne, l’autre sur Charlie Mingus.

Tous les articles - Animations

Travel Turne Tranzito