Sanary - Social - Sanary Solidarité se professionnalise
Logo
 
Recommander Imprimer

Sanary Solidarité se professionnalise

Sanary - Social samedi 18 avril 2015

Samedi matin l'association Sanary Solidarité a tenu son assemblée générale salle Marie Mauron, en présence de l'élue Muriel Canolle. L'exposé précis de la présidente Marie-Pierre Lagorce a montré un vrai tournant avec une professionnalisation, qui s'est accompagnée d'une installation dans des nouveaux locaux et la mise en place d'un nouvel organigramme . Sanary Solidarité assure sansolidarite copyla distribution alimentaire 8 mois dans l'année sachant qu'il n'y a jamais de rupture, avec le relai en période hivernale avec les Restos du Coeur. Mais Sanary Solidarité c'est aussi de l'écoute avec le petit café mis en place par les précédents présidents (Lucien Maison, Marie-Françoise Bérenger), des ateliers gratuits (coiffure, marche..). Marie-Pierre Lagorce entend tisser des liens plus étroits avec les bénéficiaires afin de les soutenir, et leur permettre de ne pas s'isoler. En quelques chiffres Sanary Solidarité représente 148 familles, 245 bénéficiaires, environ 1300 kilos de denrées distribuées par semaine soit 9,15 kilos par famille et par semaine. Chose importante tous les bénéficiaires ne sont pas sanaryens, et un autre pôle va se constituter justement pour répondre à la demande et décharger Sanary, certainement en juin à Bandol. La distibution alimentaire sera assurée par l'Etoile Bandolaise, et Sanary Solidarité les aidera pour le démarrage, au niveau de la logistique. Aujourd'hui une trentaine de bénévoles oeuvrent au sein de Sanary Solidarité, avec également une salariée (Paola Zinck), dont la présence dans les locaux permet de répondre immédiatement à une demande des travailleurs sociaux, tout en oeuvrant pour les tâches administratives et au sein des différents postes dans l’association.

En un an, du chemin a été parcouru, avec "une remobilisation des bénévoles", des liens tissés ou amplifiés avec les Restos du coeur, le CCAS, les acteurs du social, bref la constitution d'un vrai pôle solidarité. Parmi les nouveautés importantes il y a l'obtention d'une accréditation ministérielle. L'hygiène est aussi un autre volet important entre l'entretien des locaux, des véhicules, le respect de la chaîne du froid. Parmi le point longuement abordé il y a eu les liens avec les Restos du coeur: "Le pôle solidarité fonctionne toute l’année. Une organisation a été testée cet  hiver. Les deux associations ont cohabité sans problème. Il y a encore des ajustements à effectuer mais  tout devrait se régler dans le temps. La passation entre les deux associations n’a pas posé de problèmes du fait que nous fonctionnons ensemble à l’année, une communication s’est mise en place naturellement".  Conséquence, pas de rupture pour les bénéficiaires, une répartition des bénéficiaires en fonction de critères propres à chaque association ce qui engendre une harmonisation au sein du pôle, une mutualisation des hommes et des moyens. Sanary Solidarité a laissé la distribution des colis pour bébé à la Croix Rouge car elle donnait déjà lait, couches et petits pots, ce qui emmènera Marie-Pierre Lagorce à préciser: "Il faut déjà remercier la municipalité de son soutien financier mais aussi matériel car elle nous met gracieusement à disposition des locaux. Surtout la nouvelle disposition au sein de l'îlot nous permet de travailler en bonne intelligence et de manière plus pratique avec les autres intervenants sociaux avec bien sûr le CCAS, les assistances sociales, la Croix Rouge. Cela laisse aussi plus de facilités pour les bénéficiaires". Autre nouveauté mise en place par Marie Pierre Lagorce, une gestion du stock fonctionnant en flux tendu avec une comptabilisation des denrées, triées et dispatchées avec à terme l'utilisation d'un logiciel adapté. Le stock de Sanary Solidarité se construit grâce à une collecte annuelle fin novembre, une adhésion à la banque alimentaire qui fournit une fois par semaine des denrées en fonction de leur menu, une collecte ponctuelle dans les écoles, et chaque semaine dans les magasins pour les produits frais. La présidente a remercié aussi les soutiens financiers des clubs services comme l'Inner Wheel, les Kiwanis ou certaines associations comme Var Amitié Renouveau présidée par Bernard Soucaze et qui était représentée par Paul Benhaim. La présidente a également abordé les  nouveaux critères d’attribution des colis alimentaires depuis mars 2015: "Il est convenu que seules les personnes,  dont le « reste à vivre » est inférieur ou égal à 10 Euros par jour, pourront bénéficier du colis alimentaire.   Le « reste à vivre » est une somme qui doit rester à la personne pour assumer ses dépenses de base, quelle que soit sa situation débitrice".
Désormais Sanary Solidarité est aussi en mesure de fournir des chiffres précis, et a rationnalisé beaucoup de choses: "Je viens du monde de l'entreprise, et il me semble important de faire attention, voir comment réduire les coûts".

Parmi les projets, le bureau souhaite développer le volet culture en proposant plus de sorties au cinéma, au théâtre pour les plus démunis. De même l'association entend mettre en place un atelier informatique, esthétique, reconduire la soirée de la solidarité, organiser un pique-nique l'été.

Cette assembée a été aussi l'occasion de rendre hommage aux disparus, qui oeuvraient grandement au sein de l'association comme Jean-Jacques Planes, Jean-Luc Ponnon Delafon, Christiane Duclos. Désormais Loïc Labastire assure le poste de trésorier et Geneviève Saint Martin celui de secrétaire.

D.D

assis   benhaim

Tous les articles - Social

Travel Turne Tranzito