Logo
festivités, animations, vie associative, culture
Recommander Imprimer

Former la population aux gestes qui sauvent "une priorité pour l’UDSP83"

Var - Société mardi 25 avril 2017

L'Union Départementale des Sapeurs Pompiers du Var présidée par Jean-Luc Decitre poursuit ses opérations de sensibilisation et de formation aux gestes qui sauvent. Communiqué de l'UDSP 83: 1deci"L’UDSP83 investi dans cette mission depuis plusieurs années, un rapport montre que les orientations prisent par notre association, doivent se pérenniser et se démultiplier.
Le Jeudi 20 avril, a eu lieu la remise officielle du rapport sur la généralisation de la formation aux gestes qui sauvent, mission confiée à Patrick Pelloux président de l’association des médecins urgentistes de France (AMUF) et à Eric Faure, Présidents de la Fédération Nationale des Sapeurs-Pompiers de France (FNSPF), par Juliette Méadel secrétaire d’état chargée de l’aide aux victimes. Afin de proposer de nouveaux moyens pour renforcer la formation de tous les citoyens aux gestes de premier secours.
Atteindre l’objectif de 80% de la population formée aux gestes qui sauvent !!!
Afin de réussir l’atteinte de cet objectif, ce rapport met en avant des actions, que nous avons déjà initiées dans notre département et que nous devons continuer à oeuvrer dans ce sens.
- Former les élèves en mettant en place une formation continue en milieu scolaire (de la maternelle au lycée) et Que cela fasse partie des programmes scolaire. Actions que l’udsp83 mène déjà dans certain établissement du département.
- La mise en place de sessions courtes de 2h pour apporter une première initiation à la population ce qui a pour effet de sensibiliser un grand nombre de personnes et qui permet ensuite d’orienter les participants vers des formations plus complètes, telles que les formations de Prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC 1). Nous avons déjà pu remarquer l’intérêt de la population pour ce genre de sensibilisation lors de nos différentes actions, (tournée sur les plages, gares SNCF, centres commerciaux, formation dans les communes etc…)
- Former les fonctionnaires, les professions en lien avec des mineurs ou des personnes âgées, professionnels des transports en commun, volontaires en service civique.
L’UDSP83 a initier ce genre d’actions depuis longtemps avec notamment : les employés communaux, le centre de formation du RCT, les agents SNCF etc…
Nous devons tous prendre conscience que chacun peut sauver une vie, et cela ne prend que peu de temps pour apprendre.

Les Français sont-ils correctement sensibilisés aux gestes qui sauvent ?
Aujourd’hui, 49% des Français ont suivi une formation aux premiers secours, contre 95% des Norvégiens ou 80% des Danois.
Seuls 29% des Français ont suivi une formation reconnue : le PSC1 (Prévention Secours Civiques de niveau 1), derrière les pays germaniques (Allemagne et Autriche : 80%), mais devant l’Espagne (6%), le Royaume-Uni (6%) ou les Pays-Bas (2%). Enfin, selon la FFC (Fédération Française de Cardiologie) moins de 20% des Français seraient capables de pratiquer "les gestes qui sauvent" face à un arrêt cardiaque, (chiffre parlant) alors que 7 fois sur 10 ces accidents cardiaques surviennent devant témoins.
La France essaie de rattraper sonretard et il y a de l’espoir.
20%des collégiens reçoivent une formation de premier secours en fin de 3ème, même si la loi l’impose à tous.
Au-delà de la menace, avérée, d’attentats, les risques majeurs s’accroissent et, chaque année, davantage de personnes sont blessées ou tuées lors d’inondations ou de tempêtes. Il en va de même pour les accidents de la vie courante dont les chiffres sont éloquents, mais bien souvent ignorés : chaque année en France, une personne sur cinq est victime d’un accident de la vie courante et 20 000 personnes en décèdent.
Cela représente 6 fois plus de décès que ceux causés par les accidents de la route.  Et ces terribles chiffres doivent être complétés de 4,5 millions d’admissions aux urgences, chaque année.  Ces drames gâchent des vies entières, endeuillent des familles, culpabilisent parents et proches et coûtent chaque année des millions d’euros à la sécurité sociale et aux entreprises.
Les attentats ont changé la donne : de nombreuses personnes ont désormais exprimé le souhait de connaître les gestes de premiers secours pour sauver des vies et assister les secours.

➢ Le citoyen : 1er maillon de la chaîne de secours

CELA AUGMENTERAIT REELLEMENT LES CHANCES DE SURVIES ?
LES CHIFFRES SONT ENCORE TRES CLAIRS.
4 MINUTES : C’EST LE TEMPS QUE VOUS AVEZ POUR SAUVER UNE PERSONNE VICTIME D'UN ARRET CARDIAQUE. ALORS QU’IL FAUT EN MOYENNE 13 MINUTES AU SECOURS POUR ARRIVER …
AINSI ON NOTE EGALEMENT QUE LE TAUX DE SURVIE A UN ARRET CARDIAQUE, EN FRANCE EST EN MOYENNE DE 5,7%, FACE A 30% DANS CERTAINES VILLES DES ETATS-UNIS COMME CHICAGO, SEATTLE OU LAS VEGAS.
LES FACTEURS ? UNE MOBILISATION IMMEDIATE DES TEMOINS ET L'UTILISATION D'UN DEFIBRILLATEUR".


Des vies sont en jeu, formez-vous…
L’UDSP83 vous propose des dates de formations sur son site : udsp83.fr

photo d'illustration

Tous les articles - Société

Travel Turne Tranzito