Logo
festivités, animations, vie associative, culture
Recommander Imprimer

Sud Sainte-Baume, Signes: On s'active dans les écoles pour l'arrivée du numérique

Var - Société vendredi 31 juillet 2015

La communauté d'agglomération Sud Sainte-Baume a décidé de faire passer l'ensemble des écoles élémentaires des 9 communes adhérentes à l'ère du numérique. 3277 élèves, des 18 écoles, soit 137 classes sont concernées par cette opération d'envergure, dont le coût avoisine les 2,5 millions d'euros.  Concrètement pour la rentrée 2015, les équipements vont d'abord concerner les CM1 et CM2 des écoles de Sud Sainte Baume, quant aux CP, CE1, CE2, ce sera à partir de janvier 2016: Chaque enseignant aura un ordinateur, chaque élève aura une tablette numérique, et il y aura un tableau numérique interactif par classe élémentaire avec les logiciels associés. Actuellement les services informatiques des villes aux côtés des services de Sud Sainte Baume s'activent pour tout installer dans les écoles.

C'est dans cet esprit qu'un suivi des installations avec une présentation du dispositif s'est déroulé jeudi après-midi au sein de l'école élémentaire Jean Moulin à Signes, en présence du maire Jean Michel et plusieurs de ses élus dont monsieur Reichardt. Lætitia Quilici (vice-présidente de Sud Sainte-Baume et chargée de ce dossier) a rappelé la volonté de l’intercommunalité présidée par Ferdinand Bernhard: "Nous voulons faire de Sud-SainteSignes1 Baume un pôle d’excellence en matière d’éducation, c'est un projet de grande envergure, c'est un projet innovant, pour nos enfants que le président a souhaité. C'était une promesse, et on est heureux de le mettre en œuvre si rapidement". La société Ordisys a la charge de l’installation, de la formation et du suivi, la directrice Paca, Isabelle Garnier, expliquant: "En deux mois, 57 classes sont à équiper, c’est un gros défi, L’intercommunalité a choisi ce qui se fait de mieux qualitativement et dans le contrat. A savoir, des jours de formations pour les enseignants, on sera en lien avec eux au moindre souci sachant que c’est un projet clef en main, tout sera installé, il faudra juste une prise en main initiale". Lætitia Quilici précisa: "L’éducation nationale qui est totalement associée à ce projet a mis en place déjà des séances de formation menées par des enseignants de Sanary. Il y a un accompagnement, les enseignants auront l'occasion d'apprivoiser l'outil avant la rentrée. Quant à internet il y a dans chaque classe une borne wi fi qui sera activée qu’au moment de l'utilisation d'internet, qui restera ponctuelle, tout a été fait selon les directives du ministère de l’éducation nationale, d’autant plus que la société Ordisys est habilitée en la matière".

La présentation a été aussi pragmatique. Par exemple des tableaux "à l'ancienne" ont été installés autour du TNI en cas de souci technique par exemple. Isabelle Garnier précisant: "Les enseignants ont un outil extraordinaire, qu’ils peuvent personnaliser à souhait, certains pourront s’en servir à minima, et d’autres pourront aller très loin, c’est interactif, chaque enseignant aura sa méthode. L'intercommunalité a souhaité l'utilisation de stylets sur les tableaux afin que les enfants gardent les gestes du stylo, de même le son est intégré dans chaque tableau..." Le maire de Signes Jean Michel a posé différentes questions et a également approuvé ce dispositif qui chamboulera automatiquement quelque peu les habitudes: "Pour notre part , on ne peut qu’être satisfait, d’autant plus que notre budget éducation a toujours été l'un des premiers, nos enfants ont toujours été notre priorité, on ne peut qu’adhérer à cette mise en place initiée par Sud Sainte Baume". Le service informatique de Sud Sainte Baume ne chôme pas avec Liliane Giraudet, qui suit l'ensemble des installations dans les différentes écoles de la commune: "Il y aura une plateforme directe entre les écoles et la société, mais on restera également présent à leurs côtés selon les besoins. On a aussi des réunions avec l'ensemble des enseignants au préalable". A noter qu'un dispositif spécial existe aussi pour les vols, notamment sur les tablettes qui seront comme "tatouées", et désactivable à distance pour rendre caduc leur utilisation.  De même les élèves ne pourront pas faire n'importe quoi avec leurs tablettes en classe car l'enseignant disposera d'un logiciel de supervisation sur son PC qui permettra de prendre en main et surveiller le travail de chaque élève.

D.D

 

2laeti  Garnier 
   

Tous les articles - Société

Travel Turne Tranzito