Logo
 
Recommander Imprimer

Le sort de Nice Matin sera bientôt connu

PACA - Société jeudi 23 octobre 2014

Le groupe Nice Matin est en redressement judiciaire depuis le printemps, et l'heure est à l'inquiétude chez les salariés quant au nom du futur repreneur. Des centaines d'emploi sont en jeu, et beaucoup craignent légitimement pour leur avenir. Le groupeVarm1 Rossel pourrait par exemple supprimer près de 376 emplois sur un effectif proche de 1100 salariés. Parmi les postes supprimés tous les secrétaires de rédaction, tandis que les photographes ne seraient pas mieux lotis, tout comme les ouvriers du livre.  L'autre candidat est Georges Ghosn, qui chiffre les licenciements à près de 228. La solution de la Société coopérative d'intérêt collectif demeure le projet le plus humain avec 159 départs basés sur le volontariat. Le journal l'Humanité* annonçait jeudi soir que "Le tribunal de Commerce s’est accordé, jeudi 23 octobre, un délai supplémentaire pour désigner parmi trois candidats, le repreneur du groupe Nice-Matin". La décision du tribunal devrait être connue d'ici une quinzaine de jours.

D.D

*Voir:

http://www.humanite.fr/nice-matin-eric-de-montgolfier-carrefour-et-le-pcf-soutiennent-le-projet-de-cooperative-555563

Tous les articles - Société

Travel Turne Tranzito