Logo
festivités, animations, vie associative, culture
Recommander Imprimer

Salle comble au Galli pour applaudir la Chorale syrienne "Coeur-joie"

Sanary - Société mercredi 16 mars 2016

La Chorale syrienne "Coeur-joie" a fait halte mercredi soir au Galli dans le cadre d'une tournée de 7 concerts en France menée par SOS Chrétiens 1choristed'Orient en partenariat avec Radio Classique,  le magazine Famille  et la Fédération française des Petits chanteurs (Pueri Cantores France). Il a fallu un an et demi pour monter cette tournée, et en préambule de ce concert, l'organisation a remercié l'établissement Bon Accueil à Toulon, Monseigneur Rey qui était représenté par le vicaire général du diocèse de Toulon Monseigneur Molinas ainsi que le maire Ferdinand Bernhard pour la mise à disposition du Théâtre. Cette chorale  a été fondée par le Père Elias Zahlaoui voilà 38 ans à  Damas et il a livré un message fort à l'assistance mercredi soir: "Nous assistons aujourd'hui à une destruction méthodique, planifiée de la Syrie par presque tous les pays occidentaux et certains pays arabes. Mais de quel droit? Je voudrais poser cette question, que vous vous la posiez à vous-mêmes aussi pour pouvoir changer quelque chose dans cette politique occidentale qui veut la destruction de mon pays, et je regrette de le dire, une politique qui se retournera contre vous en France, contre l'Occident". Et de rappeler une lettre qu'il avait écrite suite aux attentats de Charlie Hebdo: "J'avais fait part de ma crainte que ces terribles assassinats ne soient qu'un commencement en rappelant votre fameux dicton : « Qui sème le vent, récolte la tempête ! »  Et j'avais ajouté que j'espérais que cette tempête ne devienne pas une tornade... Chaque être humain doit avoir son droit au respect, à la dignité. Vous allez voir des gosses de Notre Dame de Damas, qui vivent jour et nuit avec des obus et des roquettes qui leur tombent sur la tête. 5 de nos jeunes choristes ont été tués par des obus, deux jeunes ce soir ont des éclats dans leurs corps, je ne dis pas cela pour vous apitoyer mais pour vous dire ce qu'il s'y passe". 114 enfants chrétiens âgés de 8 à 16 ans, accompagnés d’adultes musiciens, pour la plupart musulmans sont ensuite entrés sur scène, le père Zahlaoui  rappelant: "En Syrie le problème ne vient pas de la coexistence entre les chrétiens et les musulmans". Les enfants ont interprété des chants de paix, d'amour, d'espoir, de résistance sous la conduite du chef de chœur Claudia Touma.  Des chants byzantins, syriaques, arabes se sont succédé, devant une assistance sous le joug de l'émotion (voir notre vidéo).

D.D

 

5monde copy copy   6mo
 7monde copy  8mo copy
   
   

 

 

Tous les articles - Société

Travel Turne Tranzito