Logo
festivités, animations, vie associative, culture
Recommander Imprimer

Une manifestation à Alessandria le 9 avril contre l'assignation à domicile d'Ilir Beti

Sanary - Société lundi 28 mars 2016

La nouvelle de l'acceptation d'assignation à domicile d'Ilir Beti a suscité une vague d'indignations et une manifestation est d'ailleurs prévue à Alessandriach copy le 9 avril prochain, Christine et Jean-Claude Lorin appelant d'ailleurs le plus grand nombre à s'y joindre, un bus sera affrété. Une lettre a aussi été adressée aux autorités italiennes à l'initiative de l'association A.G.U.V.S. , siège de l'association "ANGELI SULL'ASFALTO" présidée par Lucilla Barbasini qui l'a rédigée. Les parents et familles de Vincent, Audrey, Elsa et Julien en sont bien-sûr les premiers signataires à qui se sont associés des parents de victimes italiennes et de très nombreuses associations italiennes de défense de victimes de la route,en plus de 2 associations françaises : Un Chemin pour Demain et Collectif des Victimes de la Route.  Il y est notamment écrit: "La  nuit du 13 juin 2011 Ilir Beti, entrepreneur albanais, a tué quatre jeunes français en parcourant l’A26 à contresens, après avoir effectué un demi-tour. Peu après l'accident, Beti, qui conduisait  alcoolisé, a été arrêté. Depuis ce jour il n'est plus sorti de prison. En première instance, il fut condamné à 21 ans et 4 mois et la peine fut confirmée en Cour d'Assise en appel de Turin. Beti a alors usé d’un recours en Cassation. La suprême Cour a renvoyé le dossier en Cour d'Appel afin de réévaluer les motivations à propos du caractère « volontaire » du meurtre, en le traduisant en homicide par imprudence, en « involontaire ». Or, « de nouveau », la Cour d'Appel de Turin a confirmé le meurtre « volontaire », et il a réduit la peine de 21 à 18 ans. Un « nouveau » recours a été présenté et la sentence définitive de la part de la Cassation est en attente. Cependant, entre temps, les assignations à domicile ont été accordées  au coupable du massacre ! Une décision qui laisse les familles dans l’effroi ; ainsi que  les Associations des Victimes de le route qui ont décidé de lancer un appel dédié aux magistrats afin qu’ils reviennent sur leur décision". Durant ce temps qui précède la décision de la Cour de Cassation, malgré une condamnation à 18 ans de prison, "le coupable s'est installé  chez lui  tranquillement !.. :« Une situation intolérable pour les parents des victimes et pour toutes les associations qui combattent à leurs côtés" dit l'avocat Domenico Musicco, Président d'Avis, Association Victimes Incidentes Polices de la route, synthétisant ainsi la pensée de toutes les associations signataires de l'appel. » Lucilla Barbasini , maman rescapée de victime de la route et Présidente d'Anges sur l'Asphalte ajoute : «  ils exécutent à nouveau les victimes ,on  ne peut pas permettre d'outrager ainsi les Victimes de la route qui, au-delà de perdre la vie sur l'asphalte, ont leur meurtrier, au fil du temps, pardonné dans les salles des tribunaux…. Ilir Beti doit revenir en prison immédiatement parce que ces 4 jeunes innocents sont les enfants de nous tous !!! »
Entre temps, en France, une récolte spontanée de signatures a été lancée en ligne suivant l’intitulé : appel a la justice italienne et a la commission européenne, qui, actuellement a déjà enregistré environ un millier d'adhésions ". Jean-Claude Lorin spécifiant: "A la fin de cette lettre il est d'ailleurs signalé qu' au-delà des parents ,familles et associations, une pétition a été mise en ligne , à l'initiative de Fannie,la sœur de Julien ,afin de récolter aussi un grand nombre de signatures d'amis et sympathisants prouvant l'immense soutien de l'opinion publique en France.. ( "secure.avaaz.org"). A ce jour, elle a obtenu 1055 Signatures! Une pétition similaire va être lancée en Italie pour permettre à l'opinion publique italienne de s'exprimer également".     

Parents, familles, amis, les membres des associations d'Un Chemin pour Demain, du Collectif de Victimes de la route vont aller manifester en Italie à Alessandria le samedi 9 avril: "Nous envisageons d’affréter un car : Non seulement pour faciliter le transport de tous mais aussi pour marquer notre détermination à obtenir JUSTICE par le biais de l’arrivée massive des français en Italie ; français auxquels se joindront les italiens pour assurer un soutien efficace ! Pour financer le transport, il nous est impératif de collecter à discrétion des dons issus de tous ceux et celles souhaitant participer ou pas au déplacement, auxquels s’ajouteront les montants des adhésions des membres de Un Chemin Pour Demain. Le restant dû étant pris en charge par les familles. Pour des raisons évidentes de bonne organisation, les dons pourront être remis le jour du départ ou être transmis directement à la famille frappée par ce drame et avec laquelle vous entretenez, plus particulièrement, un contact" précise Christine Lorin. 

Voir: https://www.facebook.com/events/498518507002344/

D.D

 

 

Tous les articles - Société

Travel Turne Tranzito